USD24/0435.6625-0.0160
EUR24/0449.282+0.0635
RIA Novosti

International

Moscou enquête sur l'adoption d'un enfant russe aux USA

Moscou enquête sur l'adoption d'un enfant russe aux USA
18:36 20/02/2013
MOSCOU, 20 février - RIA Novosti

Le ministère des Affaires étrangères et d'autres autorités compétentes russes ont ouvert une enquête sur l'adoption de l'enfant russe Egor Chatabalov par un couple homosexuel américain, a déclaré mercredi Konstantin Dolgov, délégué aux droits de l'Homme du ministère des Affaires étrangères.

"D'après l'information fournie par l'ambassade de Russie à Washington, au moment de l'adoption, la citoyenne américaine vivait en couple homosexuel avec une certaine Beth Chapman. Ceci étant, Maria Ann Brandt a délibérément caché ce fait au tribunal afin de contourner le Code de la famille russe, qui stipule qu'une famille résulte de l'union conjugale entre un homme et une femme", lit-on dans la déclaration de M.Dolgov.

Selon le diplomate, la partie russe estime que le garçon pourrait subir un préjudice psychologique grave. 

Egor Chatabalov a été adopté en 2007 par l'Américaine Marcia Ann Brandt conformément à une décision du tribunal régional de Kemerovo (Sibérie occidentale).

  • Add to blog
  • Send to friend
  • Share

Ajouter à mon blog

Afin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

Code publication:

Prévisualisation:

RIA NovostiMoscou enquête sur l'adoption d'un enfant russe aux USAMoscou enquête sur l'adoption d'un enfant russe aux USA

18:36 20/02/2013 Le ministère des Affaires étrangères et d'autres autorités compétentes russes ont ouvert une enquête sur l'adoption du jeune russe Egor Chatabalov par un couple homosexuel américain, a déclaré Konstantin Dolgov, délégué aux droits de l'Homme du ministère des Affaires étrangères.>>

Envoyer à un ami

Champs à renseigner obligatoirement!

Partager

 FacebookTwitter TwitterViadeo Viadeo
Рейтинг@Mail.ruRambler's Top100
© 2014 RIA Novosti
Cette ressource pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans