USD01/1141.9627-1.4316
EUR01/1152.7219-1.9159
RIA Novosti

International

L'Iran affirme ne pas vouloir se doter de l'arme nucléaire (Khamenei)

Dossier: Nucléaire iranien

15:26 16/02/2013
MOSCOU, 16 février - RIA Novosti

Le guide suprême de la révolution islamique, l'ayatollah Ali Khamenei, a déclaré que l'Iran n'avait pas l'intention de créer sa propre bombe atomique, a annoncé samedi l'agence Reuters.
 
"Nous ne voulons pas produire de bombes nucléaires, car nous pensons que les armes nucléaires doivent être détruites. Cependant, si nous décidions d'avoir notre propre arme nucléaire, aucune force ne pourrait nous en empêcher", a déclaré l'ayatollah.
 
Les Etats-Unis et d'autres pays reprochent à l'Iran de vouloir se doter de l'arme atomique sous couvert du programme nucléaire qu'il prétend réaliser à des fins pacifiques. Téhéran reconnaît enrichir de l'uranium à 20%, mais affirme que ses activités nucléaires ont pour seul objectif de satisfaire les besoins du pays en électricité.
 
Lors des négociations qui ont eu lieu le 14 février à Téhéran entre les autorités iraniennes et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), les parties n'ont pas réussi à régler leurs différends. Ainsi, les inspecteurs de l'Agence n'ont pas été autorisés à visiter le site militaire de Parchin que l'AIEA soupçonne d'être utilisé pour la création de la bombe nucléaire iranienne.

  • Add to blog
  • Send to friend
  • Share

Ajouter à mon blog

Afin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

Code publication:

Prévisualisation:

RIA NovostiL'Iran affirme ne pas vouloir se doter de l'arme nucléaire (Khamenei)

15:26 16/02/2013 Le guide suprême de la révolution islamique, l'ayatollah Ali Khamenei, a déclaré que l'Iran n'avait pas l'intention de créer sa propre bombe atomique, a annoncé samedi l'agence Reuters.>>

Envoyer à un ami

Champs à renseigner obligatoirement!

Partager

 FacebookTwitter TwitterViadeo Viadeo


Рейтинг@Mail.ru
© 2014 RIA Novosti
Cette ressource pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans