USD23/1040.9671-0.0830
EUR23/1052.1388-0.5080
RIA Novosti

International

Syrie: rencontre secrète Netanyahu-Abdallah II

Dossier: Situation politique en Syrie

Le roi Abdallah II de Jordanie
15:47 27/12/2012
TEL-AVIV, 27 décembre - RIA Novosti

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a récemment tenu à Amman une rencontre secrète avec le roi Abdallah II de Jordanie pour évoquer la situation en Syrie en proie à une guerre civile, a annoncé jeudi à RIA Novosti une source haut placée dans les milieux diplomatiques israéliens.

"Les problèmes de la Syrie ont sans aucun doute dominé l'ordre du jour de la rencontre", a indiqué la source désireuse de garde l'anonymat.

Selon les médias arabes, les deux dirigeants ont évoqué la menace émanant des stocks d'armes chimiques qui se trouvent en Syrie et des scénarios d'évolution des événements suite à une éventuelle chute du régime de Bachar el -Assad.

Lors d'une récente réunion de son cabinet de ministres, M.Netanyahu a déclaré  qu'"Israël, conjointement avec les Etats-Unis et le reste de la communauté internationale, entreprend des mesures nécessaires permettant d'être prêt aux conséquences provoquées par des changements éventuels du régime en Syrie, capables d'impliquer des systèmes sensibles d'armements dont elle dispose".

  • Add to blog
  • Send to friend
  • Share

Ajouter à mon blog

Afin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

Code publication:

Prévisualisation:

RIA NovostiLe roi Abdallah II de JordanieSyrie: rencontre secrète Netanyahu-Abdallah II

15:47 27/12/2012 Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a récemment tenu à Amman une rencontre secrète avec le roi Abdallah II de Jordanie pour évoquer la situation en Syrie en proie à une guerre civile, a annoncé jeudi à RIA Novosti une source haut placée dans les milieux diplomatiques israéliens.>>

Envoyer à un ami

Champs à renseigner obligatoirement!

Partager

 FacebookTwitter TwitterViadeo Viadeo


Рейтинг@Mail.ru
© 2014 RIA Novosti
Cette ressource pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans