USD28/1147.6629+1.2385
EUR28/1159.6215+1.7163
RIA Novosti

International

RDC: chasse aux "minéraux du sang" (médias)

14:02 22/11/2012
MOSCOU, 22 novembre - RIA Novosti

Les rebelles congolais ont réussi à s'emparer de la ville stratégique de Goma. Ni l'armée nationale ni les troupes de l'Onu en République démocratique du Congo (RDC) n'ont réussi à les en empêcher, a écrit le quotidien Nezavissimaïa gazeta. Selon les experts, les insurgés bénéficient d'un soutien puissant du Rwanda et de l'Ouganda. Le conflit n'est pas dépourvu d'une concurrence tribale mais il s'agit principalement d'une guerre pour les ressources naturelles.

Le Mouvement du 23 mars (M23), rebaptisé Armée révolutionnaire du Congo, s'est emparé mardi de Goma, centre administratif de la province du Nord Kivu et plus grande ville à l'est du pays, riche en ressources naturelles. Le Conseil de sécurité des Nations Unies a condamné à l'unanimité ces opérations en adoptant des sanctions contre les dirigeants rebelles, tout en demandant au secrétaire général de l'organisation, Ban Ki-moon, de préparer un rapport sur l'aide dont ils bénéficient depuis l'étranger. Les experts de l'Onu estiment que le Rwanda serait impliqué. On soupçonne également un autre voisin de la RDC d'aider le M23 : l'Ouganda. Les deux pays nient les accusations.

Théodore Trefon, chercheur au Musée royal de l'Afrique centrale en Belgique, souligne la nature interethnique de ce conflit. Selon lui, le M23 est la version moderne du soutien rwandais à la tribu Tutsi, qui s'est rebellée à l'est du Congo. L'expert souligne qu'à l'est de la RDC, on assiste à une lutte pour les ressources naturelles – l'étain, l'or et les minéraux rares. Ce pays abrite par ailleurs 80% des réserves mondiales prouvées de colombo-tantalite, surnommés les "minéraux du sang" en raison des conditions d'esclavage dans lesquelles ils sont extraits. Ceux-ci sont nécessaires pour la production d'appareils électroniques comme les téléphones portables, les ordinateurs, les caméscopes numériques et les consoles de jeux. On estime que les minéraux rares ont causé la Deuxième guerre du Congo, entre 1998 et 2002 - le conflit le plus sanglant depuis la Seconde guerre mondiale. Théodore Trefon indique également que les rebelles prônent la formation d'un Etat indépendant appelé République des Volcans. Il qualifie ce phénomène de "balkanisation du Congo".

  • Add to blog
  • Send to friend
  • Share

Ajouter à mon blog

Afin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

Code publication:

Prévisualisation:

RIA NovostiRDC: chasse aux 'minéraux du sang' (médias)

14:02 22/11/2012 Les rebelles congolais ont réussi à s'emparer de la ville stratégique de Goma. Ni l'armée nationale ni les troupes de l'Onu en République démocratique du Congo (RDC) n'ont réussi à les en empêcher, a écrit le quotidien Nezavissimaïa gazeta.>>

Envoyer à un ami

Champs à renseigner obligatoirement!

Partager

 FacebookTwitter TwitterViadeo Viadeo


Рейтинг@Mail.ru
© 2014 RIA Novosti
Cette ressource pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans