USD20/0938.4134-0.0075
EUR20/0949.5379+0.0787
RIA Novosti

International

Billets syriens imprimés en Russie: satisfaire les besoins économiques (ministre)

Dossier: Situation politique en Syrie

19:59 03/08/2012
MOSCOU, 3 août - RIA Novosti

Les livres syriennes imprimées en Russie sont destinées à satisfaire les besoins économiques de la Syrie, a déclaré vendredi à Moscou le ministre syrien des Finances Mohammed Al-Jlailati.

"Les billets de banque syriens imprimés en Russie n'augmenteront pas l'inflation en Syrie, mais seront utilisés pour satisfaire les besoins économiques du pays. Ils serviront à remplacer des billets usés, et seront mis en circulation progressivement en fonction de la hausse du PIB", a indiqué le ministre lors d'une conférence de presse à RIA Novosti.

"Il y a quelques années, un pays s'est engagé à imprimer des billets syriens. Mais, suite à des sanctions économiques imposées (par plusieurs puissances étrangères) ce pays a refusé de nous livrer ces billets. Nous nous sommes alors adressés à la Russie", a expliqué M.Al-Jlailati.

L'ambassadeur syrien en Russie Riad Haddad a confirmé en juin dernier que les nouveaux billets syriens avaient été produits par l'imprimerie nationale russe Goznak. Par le passé, la Syrie imprimait ses billets en Autriche, mais les sanctions économiques ont rendu impossible la poursuite de cette coopération.

 

  • Add to blog
  • Send to friend
  • Share

Ajouter à mon blog

Afin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

Code publication:

Prévisualisation:

RIA NovostiBillets syriens imprimés en Russie: satisfaire les besoins économiques (ministre)

19:59 03/08/2012 Les livres syriennes imprimées en Russie sont destinées à satisfaire les besoins économiques de la Syrie, a déclaré vendredi à Moscou le ministre syrien des Finances Mohammed Al-Jlailati>>

Envoyer à un ami

Champs à renseigner obligatoirement!

Partager

 FacebookTwitter TwitterViadeo Viadeo


Рейтинг@Mail.ru
© 2014 RIA Novosti
Cette ressource pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans