USD17/0436.0813+0.1178
EUR17/0449.886+0.2024
RIA Novosti

International

L'assouplissement des visas Russie-UE dépend de Bruxelles (officiel russe)

L'assouplissement des visas Russie-UE dépend de Bruxelles (officiel russe)
19:53 09/07/2012
MOSCOU, 9 juillet - RIA Novosti

La volonté politique de Bruxelles est indispensable pour promouvoir le dialogue entre la Russie et l'UE sur l'assouplissement du régime de visas, a déclaré lundi à RIA Novosti l'ambassadeur de Russie auprès de l'Union européenne Vladimir Tchijov.

"Le document prévoyant l'allègement du régime de visas entre l'Union européenne et la Russie est pratiquement au point, à l'exception d'une question. Pour la régler, l'Union européenne doit faire preuve de volonté politique", a indiqué M. Tchijov. Il a précisé qu'il s'agissait d'abolir les visas pour les titulaires de passeports de service.

"Tout le reste est déjà concerté", a souligné le diplomate.

A l'heure actuelle, la Russie mène des négociations avec l'Union européenne sur la libéralisation des procédures de délivrance des visas. Il s'agit de les simplifier pour certaines catégories de ressortissants russes et de permettre à d'autres catégories de traverser les frontières communautaires sans visas.

  • Add to blog
  • Send to friend
  • Share

Ajouter à mon blog

Afin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

Code publication:

Prévisualisation:

RIA NovostiL'assouplissement des visas Russie-UE dépend de Bruxelles (officiel russe)L'assouplissement des visas Russie-UE dépend de Bruxelles (officiel russe)

19:53 09/07/2012 La volonté politique de Bruxelles est indispensable pour promouvoir le dialogue entre la Russie et l'UE sur l'assouplissement du régime de visas, a déclaré lundi à RIA Novosti l'ambassadeur de Russie auprès de l'Union européenne Vladimir Tchijov.>>

Envoyer à un ami

Champs à renseigner obligatoirement!

Partager

 FacebookTwitter TwitterViadeo Viadeo
Рейтинг@Mail.ruRambler's Top100
© 2014 RIA Novosti
Cette ressource pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans