USD03/0937.348+0.0535
EUR03/0949.0193+0.0516
RIA Novosti

International

Syrie: Moscou prône la reprise de la mission onusienne

Dossier: Situation politique en Syrie

22:12 18/06/2012
MOSCOU, 18 juin - RIA Novosti

Moscou considère comme nécessaire la reprise du travail de la mission d'observation des Nations unies en Syrie, si sa sécurité personnelle est pleinement assurée, a déclaré lundi le porte-parole de la diplomatie russe, Alexandre Loukachevitch.

"Nous considérons comme indispensable de relancer le travail normal des observateurs onusiens en Syrie, bien évidemment, à condition que leur sécurité personnelle soit pleinement assurée. Cela exige des mesures de la part des autorités syriennes et de la part de l'opposition armée pour que les membres de la mission d'observation de l'Onu bénéficient d'un accès libre dans différentes régions syriennes pour y surveiller l'application du cessez-le-feu et établir le dialogue (entre les autorités et l'opposition - ndlr)", a indique le responsable.

Le chef des observateurs de l'Onu en Syrie, le général Robert Mood, a annonce samedi dernier, dans un communiqué, la suspension temporaire de la mission face à l'escalade continue de la violence dans le pays. Le général a indiqué que les observateurs n'effectueraient plus de patrouilles et resteraient confinés dans leurs bases jusqu'à nouvel ordre.

  • Add to blog
  • Send to friend
  • Share

Ajouter à mon blog

Afin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

Code publication:

Prévisualisation:

RIA NovostiSyrie: Moscou prône la reprise de la mission onusienne

22:12 18/06/2012 Moscou considère comme nécessaire la reprise du travail de la mission d'observation des Nations unies en Syrie, si sa sécurité personnelle est pleinement assurée, a déclaré lundi le porte-parole de la diplomatie russe, Alexandre Loukachevitch.>>

Envoyer à un ami

Champs à renseigner obligatoirement!

Partager

 FacebookTwitter TwitterViadeo Viadeo


Рейтинг@Mail.ru
© 2014 RIA Novosti
Cette ressource pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans