USD22/1041.0501+0.1686
EUR22/1052.6468+0.5270
RIA Novosti

International

Crash/Indonésie: les sauveteurs découvrent des pièces détachées de l'avion

Dossier: Crash de l'avion Sukhoi Superjet 100 en Indonésie

1 / 2
Crash/Indonésie: les sauveteurs découvrent des pièces détachées de l'avionCrash/Indonésie: les sauveteurs découvrent des pièces détachées de l'avion
13:22 13/05/2012
JAKARTA, 13 mai - RIA Novosti

Un groupe de sauveteurs indonésiens  a découvert dimanche les propulseurs et les châssis pratiquement intacts du moyen-courrier russe Sukhoi SuperJet 100 qui s'était écrasé mercredi près du mont Salak, annonce le portail Internet Detik.com.

"Les châssis, ainsi que les propulseurs de l'appareil sont intacts, alors que le fuselage est probablement enseveli sous une couche de dix mètres cubes, provoquée par un glissement de terrain", a indiqué le chef des militaires indonésiens participant à l'opération de recherches et de sauvetage.

Un moyen-courrier russe Sukhoi SuperJet 100, qui effectuait une tournée de promotion dans six pays d'Asie, s'est écrasé le 9 mai non loin de Jakarta, en percutant une pente très abrupte du mont Salak à 1.600 mètres d'altitude. Il transportait 45 personnes dont huit Russes. L'évacuation des corps des victimes du crash est en cours.

  • Add to blog
  • Send to friend
  • Share

Ajouter à mon blog

Afin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

Code publication:

Prévisualisation:

RIA NovostiCrash/Indonésie: les sauveteurs découvrent des pièces détachées de l'avionCrash/Indonésie: les sauveteurs découvrent des pièces détachées de l'avion

13:22 13/05/2012 Un groupe de sauveteurs indonésiens a découvert dimanche les propulseurs et les châssis pratiquement intacts du moyen-courrier russe Sukhoi SuperJet 100 qui s'était écrasé mercredi près du mont Salak, annonce le portail Internet Detik.com.>>

Envoyer à un ami

Champs à renseigner obligatoirement!

Partager

 FacebookTwitter TwitterViadeo Viadeo


Рейтинг@Mail.ru
© 2014 RIA Novosti
Cette ressource pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans