USD25/1041.8101+0.3143
EUR25/1052.9065+0.4641
RIA Novosti

International

Syrie: la Russie et la Chine opposent leur veto au projet de résolution

Dossier: Contestation en Syrie

09:32 05/10/2011
NEW YORK (Nations unies), 5 octobre - RIA Novosti

La Russie et la Chine, détenteurs du droit de veto au Conseil de sécurité de l'Onu, ont de nouveau bloqué mardi un projet de résolution contre le régime de Bachar el-Assad.

L'article 9 du projet présenté par les pays européens prévoit la possibilité d'imposer des sanctions contre la Syrie si les autorités ne mettent pas fin aux violences dans un délai de 30 jours.

Craignant la réédition du scénario libyen, la Russie rejette toute résolution prévoyant des sanctions contre le gouvernement syrien. Bien que le projet déposé par des pays européens ne mentionne qu'une "menace de sanctions" envers le régime, la Russie et plusieurs autres membres du Conseil de sécurité s'y opposent.

La Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime de Bachar el-Assad. Les troubles ont débuté à Deraa (sud) avant de s'étendre à d'autres villes. Selon les données de l'Onu, la répression de la révolte populaire par les forces de sécurité aurait fait plus de 2.700 morts.

Pour sa part, Damas dément ce chiffre et affirme que près de 800 militaires et policiers ont été tués par des "éléments terroristes armés" et évalue à 1.400 le nombre des victimes des deux côtés.

  • Add to blog
  • Send to friend
  • Share

Ajouter à mon blog

Afin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

Code publication:

Prévisualisation:

RIA NovostiSyrie: la Russie et la Chine opposent leur veto au projet de résolution

09:32 05/10/2011 La Russie et la Chine, détenteurs du droit de veto au Conseil de sécurité de l'Onu, ont de nouveau bloqué mardi un projet de résolution contre le régime de Bachar el-Assad>>

Envoyer à un ami

Champs à renseigner obligatoirement!

Partager

 FacebookTwitter TwitterViadeo Viadeo


Рейтинг@Mail.ru
© 2014 RIA Novosti
Cette ressource pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans