USD01/1141.9627-1.4316
EUR01/1152.7219-1.9159
RIA Novosti

International

Syrie: la Russie hostile à toute ingérence extérieure

Dossier: Contestation en Syrie

14:14 30/08/2011
MOSCOU, 30 août - RIA Novosti

La Russie juge inadmissible toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures de la Syrie, a annoncé mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, au cours des pourparlers avec le chef de la diplomatie syrienne, Walid al-Mouallem, à Damas.

"M.Bogdanov a réaffirmé la position russe sur l'inadmissibilité de l'ingérence extérieure dans les affaires syriennes, soulignant dans le même temps la nécessité d'arrêter la violence dans le pays et d'adopter des mesures en vue de mettre en œuvre le programme de réformes politiques et sociales répondant aux aspirations du peuple syrien", lit-on dans un communiqué diffusé par le ministère russe des Affaires étrangères au terme des négociations.

Pour sa part, le ministre syrien a exprimé sa reconnaissance à la Russie "pour l'approche équilibrée sur les affaires syriennes", poursuit le document.

Depuis le 15 mars dernier, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime en place. Selon l'opposition et les défenseurs des droits de l'Homme, la répression de la révolte populaire en Syrie par les forces de sécurité aurait fait plus de 2.200 morts.

  • Add to blog
  • Send to friend
  • Share

Ajouter à mon blog

Afin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

Code publication:

Prévisualisation:

RIA NovostiSyrie: la Russie hostile à toute ingérence extérieure

14:14 30/08/2011 La Russie juge inadmissible toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures de la Syrie, a annoncé mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, au cours des pourparlers avec le chef de la diplomatie syrienne, Walid al-Mouallem, à Damas.>>

Envoyer à un ami

Champs à renseigner obligatoirement!

Partager

 FacebookTwitter TwitterViadeo Viadeo


Рейтинг@Mail.ru
© 2014 RIA Novosti
Cette ressource pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans