USD25/0435.683+0.0205
EUR25/0449.3175+0.0355
RIA Novosti

Sciences et espace

Navigation par satellite: GLONASS couvrira la Terre dès 2010 (Roskosmos)

Dossier: Système de navigation spatiale GLONASS

Le système russe de navigation pas satellite GLONASS
21:27 27/09/2010
MOSCOU, 27 septembre - RIA Novosti

Le système russe de navigation pas satellite GLONASS couvrira l'ensemble du globe dès 2010, a confirmé lundi à Prague le directeur de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) Anatoli Perminov lors du 61e Congrès astronautique international.

"Cette année, nous assurerons la couverture globale de GLONASS. La constellation comprendra 24 satellites opérationnels et trois ou quatre appareils de réserve", a indiqué M.Perminov.

Mis en exploitation en 1993, le système de navigation GLONASS (GLObal NAvigation Satellite System), analogue russe de l'américain GPS, est destiné à déterminer les coordonnées des objets sur terre et en mer avec une précision d'un mètre près. La constellation couvre actuellement le territoire russe. Fin juillet, elle comprenait 21 satellites. Le 2 septembre dernier, le lanceur lourd russe Proton-M a placé en orbite trois autres satellites Glonass-M. Au total, neuf satellites seront orbitalisés en 2010 par trois fusées-porteuses.

  • Add to blog
  • Send to friend
  • Share

Ajouter à mon blog

Afin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

Code publication:

Prévisualisation:

RIA NovostiLe système russe de navigation pas satellite GLONASS Navigation par satellite: GLONASS couvrira la Terre dès 2010 (Roskosmos)

21:27 27/09/2010 Le système russe de navigation pas satellite GLONASS couvrira l'ensemble du globe dès 2010, a confirmé le directeur de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) Anatoli Perminov lors du 61e Congrès astronautique international à Prague.>>

Envoyer à un ami

Champs à renseigner obligatoirement!

Partager

 FacebookTwitter TwitterViadeo Viadeo
Рейтинг@Mail.ruRambler's Top100
© 2014 RIA Novosti
Cette ressource pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans