USD24/0435.6625-0.0160
EUR24/0449.282+0.0635
RIA Novosti

Russie

Russie: forte prime en 2010 pour les anciens combattants (vice-premier ministre)

Russie: forte prime en 2010 pour les anciens combattants (vice-premier ministre)
16:33 22/12/2009
MOSCOU, 22 décembre - RIA Novosti

Le gouvernement russe a l'intention de débloquer, en 2010, 10 milliards de roubles (228 millions d'euros) pour les primes destinées aux anciens combattants, a annoncé mardi le vice-premier ministre Sergueï Ivanov lors d'une réunion du bureau du gouvernement.

"Le gouvernement prévoit l'allouer sur le budget 10 milliards de roubles de primes aux anciens combattants de la Seconde guerre mondiale, aux personnes assimilées (anciens combattants des récentes campagnes militaires) , aux personnes ayant travaillé durant la Seconde guerre mondiale, ainsi qu'aux anciens détenus des champs de concentration nazis", a indiqué M.Ivanov.

Un milliard de roubles (2,9 millions d'euros) sera destiné à financer les transports des anciens combattants, a précisé le vice-premier ministre, avant d'ajouter que leurs retraites seront majorées en moyenne de plus de 2.000 roubles (46 euros) en 2010.

Actuellement, la retraite moyenne d'un ancien combattant se chiffre à 7.300 roubles (167 euros), alors que la retraite moyenne en Russie est de 6.280 roubles (143 euros).

  • Add to blog
  • Send to friend
  • Share

Ajouter à mon blog

Afin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

Code publication:

Prévisualisation:

RIA NovostiRussie: forte prime en 2010 pour les anciens combattants (vice-premier ministre)Russie: forte prime en 2010 pour les anciens combattants (vice-premier ministre)

16:33 22/12/2009 Le gouvernement russe a l'intention de débloquer, en 2010, 10 milliards de roubles (228 millions d'euros) pour les primes destinées aux anciens combattants.>>

Envoyer à un ami

Champs à renseigner obligatoirement!

Partager

 FacebookTwitter TwitterViadeo Viadeo
Рейтинг@Mail.ruRambler's Top100
© 2014 RIA Novosti
Cette ressource pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans