USD02/0937.2945+0.3629
EUR02/0948.9677+0.3362
RIA Novosti

Russie

Un avocat musulman veut instaurer la charia en Russie

La Grande mosquée de Moscou
15:55 25/04/2012
MOSCOU, 25 avril - RIA Novosti

Le ministère russe de l'Intérieur étudie l'interview de l'avocat moscovite Daguir Khassavov accordée à la chaîne REN TV, dans laquelle celui-ci a plaidé pour l'instauration de la charia en Russie, rapporte mercredi le service de presse du ministère.

Dans son interview, M.Khassavov a affirmé que la diaspora musulmane pourrait procéder à "une riposte sanglante" si l'on l'empêchait d'imposer ses normes.

"Nous estimons que nous sommes ici chez nous. Peut-être est-ce vous qui êtes les étrangers. Nous sommes chez nous, et nous allons instaurer les règles qui nous conviennent, que cela vous plaise ou non. Toute tentative pour l'empêcher entraînera une riposte  sanglante (…). Nous noierons Moscou dans le sang", a déclaré l'avocat.

"Nous allons étendre notre réseau (…). On commencera par la Russie, puis on passera à l'Asie, pour englober au bout du compte l'ensemble du monde arabe. Les musulmans du monde entier doivent s'unir. Ils doivent créer un système unique. La Russie doit nous offrir une telle possibilité", a-t-il poursuivi.

Le porte-parole de la Cour suprême de Russie Pavel Odintsov a déjà conseillé à l'avocat de "bien peser ses déclarations publiques".

  • Add to blog
  • Send to friend
  • Share

Ajouter à mon blog

Afin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

Code publication:

Prévisualisation:

RIA NovostiLa Grande mosquée de MoscouUn avocat musulman veut instaurer la charia en Russie

15:55 25/04/2012 Le ministère russe de l'Intérieur étudie l'interview de l'avocat moscovite Daguir Khassavov accordée à la chaîne REN TV, dans laquelle celui-ci a plaidé pour l'instauration de la charia en Russie, rapporte mercredi le service de presse du ministère.>>

Envoyer à un ami

Champs à renseigner obligatoirement!

Partager

 FacebookTwitter TwitterViadeo Viadeo


Рейтинг@Mail.ru
© 2014 RIA Novosti
Cette ressource pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans