Diaporamas

Timochenko publie des photos avec des traces de coups

Dossier:Procès contre l'ex-première ministre Ioulia Timochenko
Les médias ukrainiens et étrangers suivent attentivement l'évolution de l'état de santé de Ioulia Timochenko, incarcérée à Kharkhov, à l'est de l'Ukraine. L'ex-première ministre ukrainienne craint que les médecins ukrainiens l'infecter d'une hépatite en lui administrant des piqûres. La détenue a fait part de ses craintes aux médecins allemands qui lui ont rendu visite, selon le journal Bild.<br /><br />
  • Add to blog
  • Send to friend
  • Share

Ajouter à mon blog

Afin d'insérer un lien vers cet article, veuillez copier le code suivant dans votre blog

Code publication:

Prévisualisation:

RIA NovostiTimochenko publie des photos avec des traces de coupsTimochenko publie des photos avec des traces de coups

16:25 27/04/2012 Les médias ukrainiens et étrangers suivent attentivement l'évolution de l'état de santé de Ioulia Timochenko, incarcérée à Kharkhov, à l'est de l'Ukraine. L'ex-première ministre ukrainienne craint que les médecins ukrainiens l'infecter d'une hépatite en lui administrant des piqûres. La détenue a fait part de ses craintes aux médecins allemands qui lui ont rendu visite, selon le journal Bild.>>

Envoyer à un ami

Champs à renseigner obligatoirement!

Partager

 FacebookTwitter TwitterViadeo Viadeo


Les dépêches »

La Suède voit des espions russes partout

  14:45 MOSCOU, 20 octobre - RIA Novosti

L'Otan n'a rien à faire dans l'Arctique (Lavrov)

  14:15 MOSCOU, 20 octobre - RIA Novosti

Russie-Etats-Unis: pas de nouvelle "guerre froide" (Lavrov)

  13:39 MOSCOU, 20 octobre - RIA Novosti

Les monarchies du Golfe forment une flotte navale commune

  13:29 MOSCOU, 20 octobre - RIA Novosti

Russie-USA: le refroidissement sera long (Lavrov)

  13:19 MOSCOU, 20 octobre - RIA Novosti

Ukraine: un règlement politique encore possible (Moscou)

  12:43 MOSCOU, 20 octobre - RIA Novosti
Рейтинг@Mail.ru
© 2014 RIA Novosti
Cette ressource pourrait contenir des informations déconseillées aux moins de 18 ans